Cette semaine, le thème du projet 52 est Un mot pour toi !

 

Difficile de décider à qui devait être destiné ce mot… Et puis j’ai pensé à écrire une lettre, cette lettre, à celle qui fût pour moi une mère mais aussi une grand-mère et une confidente.

 

Alors à toi mamie chérie qui après plus de 13 ans de survie à enfin réussi à trouver la paix.

 

 

Alors merci…

 

Il y a déjà quasi 36 ans que je suis entrée dans ta vie et pas un jour ne s’est passé sans que je te voue ce culte quasi surréaliste. Toute petite déjà, tu as su me donner tout ce dont j’avais besoin. Amour, tendresse, attention, nourriture, éducation, autorité…

 

Aujourd’hui, je t’écris ces mots alors que tu nous a quitté sans que je ne puisse ni te dire au revoir ni t’accompagner dans ces derniers instants. La famille tu sais… On ne fait pas toujours ce que l’on veut mais plutôt ce que l’on peut…

 

J’aurai voulu te dire tellement de choses et si peu à la fois. Juste pouvoir te regarder dans les yeux une dernière fois, dans un grand silence, avec en bruit de fond les hirondelles qu’on aimai tant écouter chanter les matins d’été au calme dans le jardin.

 

Je continue de me dire j’aurai pu empêcher tout ca malgré le fait que je sais que je n’y suis pour rien. J’étais si immature à cette époque là encore malgré ma vingtaine passée. Tu te souviens ? Je m’assayai encore sur tes genoux et te donnai la main pour dormir. Presque comme une petite fille qui avait peur qu’on l’abandonne mais jamais tu ne m’as laissé ! Jamais tu ne m’as tourné le dos. Pourtant j’ai souvent eu l’occasion de te décevoir mais jamais tu ne m’as rien dis ni reproché. Tu n’as jamais eu besoin de me punir ou bien même de me disputer comme le font tous les parents. Tu te contentais de rester silencieuse. Aujourd’hui je me dis que c’est la pire des punitions.

Rien sans toi…

 

Avec tout ce que tu m’as permis de vivre, d’apprendre et de tester, j’en ai gagné du temps. En devenant maman, je n’ai eu aucun regret quant au fait de me consacrer exclusivement qu’à ma famille en oubliant sorties, soirées entre amis et autres activités pas très reluisantes. Grâce à toi j’ai la chance d’être cette mère que j’aurai voulu avoir mais avec ta touche en plus mais avec ce petit je ne sais quoi qui fait que dans la vie on ne s’ennuie jamais.

 

Tout ce qu’il me reste à dire…

 

Merci ! Merci d’avoir fait de moi celle que je suis aujourd’hui avec mes valeurs, mon humour, mes forces et surtout ce grain de folie qui m’est si particulier. Tu m’as aidé à grandir mais tu m’as aussi permis de rester une enfant drôle tendre et insouciante, pleine d’amour et de passion pour toutes les choses de la vie.

 

Merci ! Merci de m’avoir montrer ce qu’une famille pouvait faire si elle restait soudée et volontaire !

 

A jamais dans mon coeur, dans mon sang et dans celui de mes enfants qui tout comme moi te remercieront un jour de nous avoir permis de trouver le bonheur en nous.

 

Nous ne serons jamais riches d’argent mais riches d’amour et de partage…

 

Je t’aime…